Pour comprendre comment se forme une carie, il faut connaitre l’anatomie d’une dent.

Une dent est composée de 2 parties :

  • La partie qui sort de la gencive s’appelle la couronne.
  • La partie situé dans l’os de la mâchoire, sous la gencive, s’appelle la racine.
anatomie-dent-molaire

 

La couronne est recouverte d’une couche de tissus très minéralisé et très dure : l’émail.

En dessous se trouve un tissu un peu moins minéralisé et plus poreux : la dentine.

Au centre de la dent, une cavité contient des tissus organiques mous (vaisseaux sanguins, fibres nerveuses…) : c’est la pulpe dentaire.

étapes-carie-dentaire

Quand des résidus alimentaires stagnent longtemps dans notre bouche, les bactéries qu’ils contiennent peuvent s’incruster dans l’émail de nos dents.

En tant que micro-organismes vivants, ces bactéries se nourrissent et se développent dans notre cavité buccale grâce à ce que nous mangeons (notamment le glucose, particulièrement disponibles dans les aliments sucrés) et rejettent comme excréments des produits acides.

Ces déjections acides dissolvent les tissus minéralisés de la dent (émail et dentine) et forme la carie.

Les acides traversent l’émail par ses porosités mais le détruisent plus lentement que la dentine moins minéralisée. C’est pourquoi, quand un petit trou apparaît au niveau de l’émail, les dégâts à l’intérieur de la dent sont bien plus important.

Une carie s’accompagne souvent d’une douleur qui augmente plus la carie progresse vers la pulpe, jusqu’à provoquer une inflammation de la pulpe ou pulpite (la fameuse rage de dent) nécessitant de retirer la pulpe de l’intérieur de la dent (c’est la dévitalisation).

Voilà pourquoi une alimentation riche en sucre et un brossage dentaire insuffisant favorisent le développement des bactéries et l’apparition de caries.